Aide Mémoire

Les « Psys »

Un Psychiatre

est un médecin, il s’occupe de diagnostiquer les pathologies mentales et est le seul à pouvoir prescrire des médicaments.

Un Psychanalyste

est un thérapeute qui propose à ses patients de pratiquer une cure analytique. La psychanalyse est le plus souvent apparentée à la philosophie Freudienne. Il n’est pas forcément psychiatre, ni psychologue.

Un Psychopathe

est un individu souffrant d’une pathologie mentale. Ce terme est en général utilisé pour les pathologies les plus lourdes relevant de traitements psychiatriques palliatifs.

Un Psychologue

est un thérapeute,il est expert en conduite d’entretien et pratique l’écoute active. Les patients verbalisent avec lui leur souffrance, il peut pratiquer la psychométrie et proposer des exercices thérapeutiques dans le but d’améliorer le bien-être au quotidien.

Un Psychologue Social

est un psychologue spécialisé dans l’étude des comportements individuels et groupaux, ainsi que leurs déterminants et leurs effets. Il se base sur la méthode expérimentale pour effectuer des expérience sur des populations échantillonnées et démontrer des biais cognitifs et des effets psychologiques, ou encore créer des échelles d’évaluation d’attitudes, d’émotions ou de comportements

La pensée du maître

« Laissons donc la raison aux philosophes, mais ne lui demandons pas trop d’intervenir dans le gouvernement des hommes. Ce n’est pas avec la raison, et c’est souvent malgré elle, que sont créés des sentiments tels que l’honneur, l’abnégation, la foi religieuse, l’amour de la gloire et de la patrie, qui ont été jusqu’ici les grands ressorts de toutes les civilisations »

G. Le Bon (1895). Psychologie des foules

Psychologie : Réseaux Sociaux + Emotion = Partage de Contenu

psychologieresauxsociaux

Qu’est-ce qui explique qu’un internaute ait envie de relayer une information ? Une partie de la réponse semble se trouver dans la psychologie des émotions… Explications.

[Cet article a été écrit sous l'impulsion d'un twittos très sympathique ! ]

De la contagion émotionnelle à l’empathie

Aujourd’hui, on dispose d’une définition plutôt précise de la contagion émotionnelle mais on ne sait pas définir précisément l’empathie. Pourtant, ces deux notions sont fondamentales pour comprendre les mécanismes psychologiques qui permettent aux êtres humains de comprendre leurs émotions propres et celles des autres.

emotionpsychologieekman Psychologie : Réseaux Sociaux + Emotion = Partage de Contenu

Commençons par  aborder le sujet en tenant compte de l’animal qui sommeille en chacun de nous.

D’un point de vue biologique, nous ne sommes guère plus -en tant qu’êtres humains- que des animaux évolués . Notre différence principale avec le reste du règne animal réside dans notre conscience. Pour faire simple, nous pouvons pratiquer une méta-pensée (c’est-à-dire une pensée sur la pensée).

Mais nos pulsions instinctives d’animaux sauvages n’ont pas totalement disparues. C’est même un des enjeux de l’éducation et du développement intellectuel que de réussir à contrôler nos pulsions pour vivre paisiblement tous ensemble. Or justement, la contagion émotionnelle est de l’ordre de l’instinct de survie en groupe. Elle est élémentaire, automatique, mécanique : c’est un réflexe qui nous permet de réagir instantanément à un élément extérieur nous menaçant, en se basant sur la réaction de nos semblables à cette menace extérieure.

Ainsi, comme les oiseaux qui s’envolent tous à la même seconde lorsqu’une menace est perçue par l’un d’eux, nous avons un instinct de préservation qui nous pousse à ressentir la même émotion (peur, joie, colère…) que nos semblables proches de nous au même instant.

psychologiecontagionemotionnelle 300x204 Psychologie : Réseaux Sociaux + Emotion = Partage de Contenu

Sceptique ?

Essayez de rester immobile lorsque qu’une foule apeurée autour de vous fuit ce qui semble être une menace imminente (bien que vous n’ayez pas le moyen d’identifier cette menace). Un enfant en serait incapable et même pour un être humain adulte ce type d’inhibition de notre instinct de survie serait extrêmement difficile.

Mais que se passe-t-il dans notre cerveau pour que nous réagissions de la sorte ?

L’explication, ou du moins une partie de celle-ci, provient des avancées récentes de la recherche en neurobiologie. Il a en effet été découvert que nous possédons des « neurones miroirs » (wikipédia). Ces neurones suscitent chez un humain observateur une activation des circuits moteurs correspondants aux mouvements qu’il peut observer chez un congénère.

Ainsi, lorsque nous voyons des individus autour de nous fuir de peur un événement que nous ne comprenons pas : notre cerveau perçoit les mouvements de course et les visages apeurés autour de lui. Il active alors automatiquement, via ses neurones miroirs, les zones qui contrôlent les mouvements de course et de l’émotion de peur. A partir de ce point, il est  quasiment impossible de contrôler sa peur et de rester immobile…

…Dans cette situation, échapper à son instinct équivaut à tenter d’aller contre la nature humaine. Voilà voilà… ça c’est dit…

psychologiemoutons Psychologie : Réseaux Sociaux + Emotion = Partage de Contenu

Empathie = Émotion d’Autrui + Inhibition

La contagion émotionnelle est ainsi dans notre nature biologique. Est-ce aussi le cas de l’empathie ?

Pour faire court, l’empathie et la contagion émotionnelle sont de l’ordre du Ying et du Yang, deux facettes en équilibre. L’empathie résulte de l’inhibition de notre instinct, elle lutte contre la contagion émotionnelle en nous permettant « d’échapper à la confusion soi-autre manifestée par leurs reproductions mentales et comportementales intersujets ». Autrement dit, elle permet de rester observateur de la réaction psychologique de l’autre, sans pour autant la reproduire pour soi. L’empathie permet de « se mettre à la place » de l’autre, de reconnaître précisément ses émotions et ses sentiments.

Notons d’ailleurs que l’empathie est une compétence primordiale des psys qui doivent parvenir à identifier les états mentaux de leurs patients, sans pour autant les reproduire sur eux-mêmes. Cela dans un objectif thérapeutique d’atténuer ces états mentaux souvent inadaptés aux normes sociales (pour rester poli…).

En bref, ce qu’il est important de retenir de ces notions c’est le concept de reproduction. En effet, lorsqu’il s’agit d’émotions, nous ressentons instinctivement celles d’autrui et les reproduisons par mécanisme biologique. Tout l’enjeu reste de maîtriser cet instinct pour ne pas finir comme les moutons de panurge qui dans un mouvement de panique et en fuyant, finissent par tomber tous ensemble de la même falaise.

Des affects empathiques stricto sensu pourront être respectivement positifs ou négatifs, c’est-à-dire, « congruents », mais ils ne seront pas identiques à leurs « cibles », en particulier sous le rapport de l’intensité, sauf à rejoindre la catégorie de la contagion émotionnelle. La « congruence » affective peut être conservée même avec de faibles intensités émotionnelles.

Favre (2006)

 

 Psychologie : Réseaux Sociaux + Emotion = Partage de Contenu

 

Relayer une information émotionnelle sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, nous voyons passer une multitude de messages informatifs, persuasifs, publicitaires ou encore purement émotionnels à toute psychologiereseauxsociaux 150x150 Psychologie : Réseaux Sociaux + Emotion = Partage de Contenuheure du jour ou de la nuit. Alors que nous analysons ces messages, même au hasard d’un rapide coup d’œil, notre cerveau évalue la résonance affective qu’ont les mots utilisés sur nous.

Tous les mots sont en effet teintés d’émotions, plus ou moins fréquentes et plus ou moins intenses. En observant ce qu’a écrit un de nos congénères nous faisons automatiquement des hypothèses sur son état mental et l’émotion qui l’a poussé à s’exprimer.

 

  •  Si à travers les écrits d’autrui nous ressentons que l’émotion ou l’état mental correspond au nôtre, nous allons alors nous approprier le message et sans doute le rediffuser à notre façon.

 

  • Si le message observé n’éveille rien chez nous, nous allons le laisser de côté et passer à la suite.

[Exemples non intégrés pour préserver l'anonymat : c'est moche, désolé !]

exempletwitter2 Psychologie : Réseaux Sociaux + Emotion = Partage de Contenu

  • Si le message éveille des émotions qui nous renvoient à un sentiment négatif, nous serons alors tentés de lui répondre…

exempletwitter3 Psychologie : Réseaux Sociaux + Emotion = Partage de Contenuexempletwitter3bis Psychologie : Réseaux Sociaux + Emotion = Partage de Contenu

Et c’est dans ce dernier cas qu’ilpsychologiedigitalecerveau 150x150 Psychologie : Réseaux Sociaux + Emotion = Partage de Contenu est intéressant de noter quels efforts considérables font la plupart des twittos, facebookiens et autre linkediniens pour cacher l’émotion de leurs messages, et surtout de leurs réponses à un message.

Il est vrai qu’il est plus constructif d’argumenter sans émotion, c’est LA BASE d’une résolution de problème ou d’une critique constructive, mais il est bien futile et bien dangereux de se cacher à soi-même l’émotion qui nous à fait approuver ou désapprouver un message dans son fond ou dans sa forme.

100% de ce que nous faisons au quotidien est guidé par nos émotions , il serait plus utile de chercher à les identifier et à les gouverner, plutôt qu’à les cacher et se faire gouverner par elles.

 

Pour vous, c’est l’émotion ou la rationalité qui conduit les foules ?

 

 Pour aller plus loin…

  • Favre, D. et al. (2005) Empathie, contagion émotionnelle et coupure par rapport aux émotions, Enfance, 2005/4 Vol. 57, p. 363-382. DOI : 10.3917 /enf.574.0363
  • Le Bon, G. (1895) Psychologie des foules. Puf/Quadrige

Vous avez aimé cet Article ? Partagez-le !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    To use reCAPTCHA you must get an API key from https://www.google.com/recaptcha/admin/create